Accompagement artistique avec La Source

Accompagnement artistique avec La Source

Logo L'association La Source

La Source est une association d’intérêt général à vocation sociale et éducative par l’expression artistique, à destination des enfants et des jeunes en difficulté.

Doriane Mouly, Responsable mécénat de l’association, nous partage des projets artistiques, des ateliers et des actions menées pendant la crise sanitaire du Covid-19, ainsi que ses réflexions sur le monde d’après la crise.

L’action sociale à travers la création artistique

Ateliers artistiques

Créée en 1991 à l’initiative d’Elizabeth et de Gérard Garouste, l’association La Source est née de la conviction que la création artistique peut venir en soutien à l’action sociale, afin de lutter contre l’exclusion sous toutes ses formes.

La Source porte l’idée que l’art est un acteur fondamental dans la construction de la société et la valorisation de l’individu.

Désormais implantée dans dix départements principalement ruraux, La Source propose des ateliers artistiques à destination des jeunes (de 6 à 18 ans) et parfois de leurs familles.

Ces ateliers sont menés par un binôme composé d’un artiste professionnel sensible aux objectifs de l’association et une personne de l’équipe éducative de La Source. Tous deux travaillent en étroite collaboration avec les travailleurs sociaux du territoire et les enseignants. Ils veillent à la bonne intégration des enfants et effectuent tout au long de l’année un suivi de ceux qui sont le plus en difficulté.

Ces ateliers sont constitués de petits groupes de 10 à 12 participants, dans un souci d’accompagnement individuel de qualité. Ils permettent aux jeunes de se construire en développant leur créativité, en les responsabilisant sur le plan personnel et collectif et en renforçant la confiance en soi et l’esprit d’initiative.

« En 2019, 12000 enfants, jeunes et familles ont pu bénéficier de nos actions », confirme Doriane Mouly.

Maintien d’un lien pendant le confinement

Le 16 mars, suite aux annonces gouvernementales, l’association La Source a fermé l’ensemble de ses sites au public et suspendu ses activités et ateliers avec les enfants.

Ses bénéficiaires, enfants et familles, ont été très affectés par cette période notamment les plus vulnérables. Souffrant parfois déjà d’un contexte social, familial ou scolaire difficile, le confinement a souvent aggravé les tensions et/ou les difficultés. Privés de liens sociaux, de liens avec les structures leur apportant du soutien, les familles se sont retrouvées démunies.

Depuis le confinement, les équipes de l’association La Source restent mobilisées pour maintenir le lien à distance avec les enfants et leurs familles en échangeant autour de leur quotidien et de leurs difficultés.

Les retours des familles sont encourageants. Elles apprécient le suivi assuré par les salariés et bénévoles de l’association dans cette période où chacun est isolé. Des dizaines de familles ou des adolescents ont été ainsi appelés.

Doriane Mouly raconte : « Nous avons également maintenu le lien avec nos nombreux partenaires de proximité (circonscription d’action sociale (ASE), éducateurs, foyers, centres d’accueils de jour, centres sociaux, instituts spécialisés, etc.) qui connaissent de grandes difficultés liées au confinement.»

Projet artistique commun à distance

Les équipes de l’association ont pensé aux enfants et ont imaginé un projet artistique commun à distance pendant les vacances scolaires. Ils proposent à ces derniers de relever un défi artistique hebdomadaire sur le thème de la planète. Thème sur lequel l’association travaille depuis septembre 2019.

Cette action artistique a été réalisée avec la complicité des parents et des animateurs des Centres de Loisirs partenaires.

Les enfants ont ainsi continué à développer leur imaginaire et leur créativité.

« #LaSourceALaMaison a eu un grand succès. Nous avons été impressionnés par la qualité des dizaines d’œuvres réalisées qui ont été relayées sur nos réseaux sociaux. Ces œuvres seront également exposées lors de notre exposition rétrospective annuelle qui aura lieu en septembre-octobre prochain », nous partage Doriane.

Les ateliers à distance seront maintenus d’ici la reprise complète de tous les ateliers dans les locaux de l’association.

L’activité après le déconfinement

« Notre activité est encore affectée car la reprise est très progressive. Nous avons élaboré un protocole sanitaire pour l’ensemble du réseau, basé sur celui de l’Education Nationale, qui est adapté site par site », explique Doriane Mouly.

Ce sont notamment les sites de la Source-La Guéroulde et de la Source-Villarceaux qui ont, de nouveau, ouvert leurs portes aux enfants depuis le 11 mai. Pour l’instant seulement les mercredis, à de très petits groupes de 4 à 8 enfants au lieu de 10 à 12.

Les équipes de l’associations espèrent et travaillent activement pour une reprise plus large cet été.

Le besoin d’être entourée d’entreprises engagées

Partenariat avec des entreprises et besoins de l’association

« Nous travaillons avec des entreprises et des fondations qui ont maintenu leur soutien. Nous les avons remerciées et les remercions à nouveau. Elles suivent la reprise progressive et nous les tenons informées du décalage des actions soutenues », exprime Doriane.

La Source est une association solide qui traversera la crise. Néanmoins, l’association a besoin de soutien pour reprendre au plus vite ses activités sur l’ensemble de ses sites. Et accompagner de nouveau ses bénéficiaires qui en ont particulièrement besoin après cette période de confinement difficile.

L’été est aussi une période où peu de familles partent en vacances. L’association représente pour beaucoup une ressource d’accueil et d’activités de qualité pour les enfants ayant eu très peu d’école et de loisirs depuis plusieurs semaines.

« Pour le respect des protocoles sanitaires, nous avons besoin de matériels mais aussi de plus de personnels encadrants. Nous nous rendons compte aujourd’hui que la reprise progressive et les nouveaux protocoles amènent naturellement à de nouveaux besoins. Nous avons toujours besoin d’être entourés d’entreprises engagées à nos côtés », nous partage Doriane Mouly.

Les enfants sont la société de demain

Aujourd’hui, il est nécessaire d’accompagner les jeunes les plus en difficulté dans leur parcours pour devenir des citoyens accomplis et concernés.

«  Nous avons pu voir pendant cette crise de nombreux jeunes s’engager auprès des plus fragiles. L’éducation et la jeunesse sont des clés de réussite pour sortir de cette crise et travailler à la baisse des inégalités qui se sont malheureusement trop largement creusées pendant cette période », raconte Doriane.

La crise sanitaire a changé le rythme de la vie et des habitudes du quotidien de Doriane Mouly.

« Notre vie à l’échelle de notre quartier a été pour notre famille une révélation. Redécouvrir notre environnement, nos commerçants, sympathiser avec nos voisins, vivre de manière plus ralentie, voir nos filles grandir de jour en jour…Je vais garder certaines bonnes habitudes prises à présent quotidiennement, telles que : manger local, circuler en vélo et être à l’écoute de mes voisins et de mon entourage ».

Crédits photos : La Source ©

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to top