viensvoirmontaf oeuvre en faveur de l'égalité des chances

ViensVoirMonTaf œuvre en faveur de l’égalité des chances

Viens voir mon taff logo

ViensVoirMonTaf est le réseau des jeunes sans réseau. Maxime SIBUÉ, responsable communication chez ViensVoirMonTaf, a partagé avec nous des mesures et des initiatives prises pendant la crise sanitaire. C’est notamment la mise en place d’une collecte de dons d’ordinateurs, ou encore l’accompagnement personnalisé pour des centaines d’élèves d’éducation prioritaire.

Maintenir un soutien pour les élèves

Maxime Sibué, partagez avec nous l’activité principale de votre association ?

Maxime SIBUÉ [M.S.] : ViensVoirMonTaf est une association qui œuvre en faveur de l’égalité des chances en offrant la possibilité, aux élèves de 3e issus de l’éducation prioritaire, de découvrir les métiers de leurs rêves grâce au stage de 3e. Plus largement ViensVoirMonTaf accompagne ces jeunes dans leur motivation et leur orientation grâce à des ateliers de coaching dans les collèges partenaires et grâce à son application mobile.

Quelles mesures avez-vous dû mettre en place pour adapter votre activité pendant la crise du Covid-19 ?

M.S. : Pour répondre à ces problématiques, ViensVoirMonTaf a mis en place :

– Une collecte de dons d’ordinateurs pour les familles en situation de précarité numérique

– Une mise en relation entre 700 élèves de l’éducation prioritaire et autant de professionnels bienveillants prêts à les accompagner dans leur travail à la maison, leur motivation et leur orientation

– Une page web – pour leur proposer du contenu pédagogique et ainsi les aider dans leur travail à la maison.

Quel impact le confinement a-t-il eu sur les jeunes issus de l’éducation prioritaire ?

M.S. : Durant le confinement, la fracture sociale s’est considérablement agrandie. Nos bénéficiaires – les élèves de 3e issus de l’éducation prioritaire – sont des dizaines de milliers à suivre les cours depuis chez eux. Un grand nombre d’entre eux manquent de moyens matériels et ont besoin d’un accompagnement personnalisé. Le risque de décrochage scolaire est devenu très important.

La mobilisation de chacun est importante

Comment imaginez-vous votre activité en période de déconfinement ?

M.S. : Nous réfléchissons à adapter nos opérations solidaires pour la période post-confinement, pour aider au mieux nos bénéficiaires.

Etes-vous à la recherche d’aide pour votre association auprès des entreprises ?

M.S. : Nous sommes à la recherche de matériel informatique pour les familles en situation de précarité numérique (et elles sont nombreuses), mais aussi de tuteurs et tutrices prêts à accompagner un jeune dans son travail à la maison, sa motivation et/ou son orientation.

Pour l’année scolaire prochaine nous recherchons des professionnels qui souhaitent faire découvrir leur métier à un élève de 3e issu de l’éducation prioritaire durant une semaine. Ils sont déjà plusieurs milliers à l’avoir fait grâce à ViensVoirMonTaf et 91% d’entre eux désirent retenter l’expérience !

Par quoi commenceriez-vous pour reconstruire l’économie française après la crise du Covid-19 ?

M.S. : Par l’éducation. Il faut limiter au maximum le creusement des inégalités scolaires et s’engager vers une plus grande mixité sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top